Privatisation d’Aéroports de Paris : projet « suspendu » !

Au nom de la « Bourse » .nous dit on, mais c’est le fruit de la mobilisation citoyenne

La chute des cours des bourses des valeurs a opportunément permis au président de la République de « reporter » la privatisation d’ADP.

Mais maintenir le projet à la veille des municipales, représentait un risque en raison de l’incompréhension et l’hostilité d’un grand nombre d’électrices et d’électeurs. Il lui était difficile d’ignorer les 1,3 millions de signatures collectées malgré les obstacles dressés par le gouvernement, sur la pétition pour demander un référendum sur cette privatisation.

M. Macron ne peut d’autre part ne prendre en compte ces signatures, alors qu’il a lui même fixé l’an dernier à un million de signatures le minimum exigible pour prendre en compte une telle pétition ?

Il ne lui reste plus aujourd’hui qu’à appliquer ses principes et à abaisser le seuil actuel de 10% du corps électoral. Il est en effet impossible à atteindre en l’état, sans véritable information institutionnelle ni audio-visuelle !

Ce « report » est une bonne nouvelle pour :

  • toutes celles et tous ceux qui refusent la grande braderie envisagée des centrales électriques hydrauliques,de l’Office national des forêts,des routes nationales, etc.

  • le monde du travail pour qui ce sursis va permettre de préserver, au moins provisoirement, les emplois et la formation professionnelle dans le secteur aéronautique.

  • les riverains sensibles aux question d’environnement puisque ce report recule d’autant le moment de l’intensification du trafic aérien prévu par les tenant de la privatisation.

  • l’ensemble de notre population qui voit sauvegarder momentanément la première compagnie aéroportuaire mondiale . Il s’agit d’un enjeu stratégique pour l’économie de notre pays tant en raison du savoir-faire irremplaçable que de ses compétences qui s’étendent au-delà des aéroports : gestion de l’opéra de Shanghai, hangars de montage d’Airbus, etc..

Pour la Convergence ce « report », provisoire, doit être un encouragement à poursuivre la mobilisation pour obtenir la tenue d’un référendum ou, mieux, le renoncement définitif à ce projet de privatisation

Paris le 13 mars 2020

2 réflexions au sujet de « Privatisation d’Aéroports de Paris : projet « suspendu » ! »

  • 1 avril 2020 à 14 h 28 min
    Permalink

    voici un texte poétique ,qui vous prouvera mon désaccord……….
    ils nous ont alertés pendant des décennies,
    le manque de personnel , la suppression de lits,
    les hôpitaux devaient faire des économies ,
    et voilà qu’il arrive une vraie pandémie!!!
    avec tout leur courage , le personnel fait le nécessaire,
    mais le virus trop fort a fait déjà beaucoup de morts ,
    ils luttent pour les vies , et ne sont même pas abrités,
    le manque de masque et gel, rien n’est fait pour les protéger….
    nos hommes politiques , avec leurs beaux discours ,
    nous disent de tout faire pour nos personnes âgées,
    la morale de l’histoire , il faudra la tirer ,
    on voit dans les éhpads , que le bilan est lourd,
    il faudra bien un jour que l’on voit le bout du tunnel ,
    et alors garantir une récompense à nos héros ,
    des actes et des moyens assurés pour le personnel ,
    afin de retrouver la fierté de nos hôpitaux….

    Répondre
  • 1 avril 2020 à 14 h 36 min
    Permalink

    grosse colère depuis des années, j’avais envie de l’exprimer!! pour tous les services publics que l’on a perdus depuis des decennies

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *