Front populaire pour les services publics

La Convergence nationale des collectifs de défense et de développement des services publics rejoint le nouveau Front populaire et appelle à la mobilisation pour les Services publics

Elle a fait le constat du risque de l’arrivée au pouvoir d’un gouvernement d’extrême droite à l’issue de la dissolution de l’assemblée décrétée par le président de la République mais aussi de l’espoir créé par la perspective du Front populaire et la mobilisation de nos compatriotes et du mouvement associatif et syndical.

Ce vote pour l’extrême droite est l’expression d’un rejet massif des politiques mises en œuvre depuis longtemps et s’accentuant ces dernières années : destruction des services publics du quotidien (santé et hôpitaux, éducation, transports publics, fret ferroviaire, énergie,logement, poste, …) , de la sécurité sociale (réforme des retraites, transfert sur les assurances pries, explosion des restes à charge pour les malades, réforme de l’assurance chômage…). Ce sont les fins de mois difficiles que vivent nombre de familles, les queues aux banques alimentaires, le droit au logement …Il en est de même des questions du climat et des transitions indispensables dans les manières de produire, consommer, transporter, quand les ressources de la terre et de la nature s’épuisent, alors qu’il faudrait un monde qui n’œuvre pas à son auto-destruction mais qui coopère dans l’intérêt collectif.

Or le RN est non seulement climato-sceptique mais a aussi systématiquement voté à l’Assemblée nationale contre toutes les mesures qui auraient pu réduire les inégalités et rendre possible une vie normale pour toutes et tous. Les mesures qu’il préconise accentueront la destruction de ce qui reste de nos services publics. En matière de promesses, il est comme les gouvernements précédents: il a déjà annoncé son renoncement à la remise en cause de la réforme des retraites. Pas la peine de l’essayer! On connaît!

Au contraire nous avons besoin de politiques publiques alternatives qui remettent l’humain au centre, construites avec les citoyens. Nous avons besoin de redévelopper les services publics et la protection sociale, avec les moyens nécessaires. Nous avons besoin d’élus qui s’engagent à les mettre en œuvre, sous contrôle citoyen pour ne pas revivre les épisodes des promesses non tenues. Nous avons besoin d’une démocratie nouvelle.

La Convergence nationale des collectifs de défense et de développement des services publics appelle à participer aux rassemblements et initiatives unitaires décidées dans les territoires. Elle soutiendra toutes les actions convergeant dans ce sens.

Comme le précise l’appel «Ensemble contre l’extrême droite»» initié par la Ligue des droits de l’homme déjà signé par plus de cinquante organisations syndicales et associatives dont la Convergence nationale des collectifs de défense et de développement des services publics. « Il est donc crucial que chacune et chacun trouve dans l’exercice électoral le prolongement des mobilisations et aspirations communes ».

Retrouvons-nous toutes et tous ensemble dans ces moments décisifs pour notre pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *