Livret A : Non au financement de l’armement

Des parlementaires des groupes Renaissance, Horizon et LR) ont proposé un amendement au projet de loi de finances qui permet le détournement des fonds du Livret A et du Livret de développement durable et solidaire (LDDS) au profit du financement de l’industrie d’armement.

Il est inacceptable que l’épargne réglementée dite « épargne populaire » soit utilisée pour financer des activités d’armement, dont certaines sont interdites par le droit international. Ces fonds, ont vocation à répondre aux besoins de la population à travers, notamment, le financement du logement social et de la transition écologique.

Notre pays est confronté à une crise du logement gravissime. Il y a 4,15 millions de personnes mal logées en France et 330 000 sans domicile fixe (source : Fondation Abbé Pierre). La Fondation a également identifié 12,1 millions personnes en situation de fragilité financière par rapport au logement. Celle-ci intervient dans un contexte d’inflation (notamment alimentaire) qui atteint des niveaux inconnus depuis plusieurs décennies. 

Aussi, il y a urgence, en métropole et en outremer, à engager et financer un véritable plan d’urgence en matière de construction de logements sociaux pour répondre aux besoins de différentes populations : hébergements d’urgence, foyers pour travailleurs immigrés, jeunes travailleurs, parents isolés et femmes victimes de violence conjugale, résidences pour étudiants, logements pour les ménages avec ou sans enfants, résidences autonomie …

D’autre part, s’agissant de la transition écologique, contrairement aux engagements publics pris par le ministre Bruno Le Maire, le LDDS finance toujours des énergies fossiles et des industries toxiques. L’appellation « Livret de développement durable et solidaire » est aujourd’hui manifestement trompeuse.

Les fonds du Livret A et du LDDS doivent faire l’objet d’un traçage précis et incontestable afin de s’assurer que l’épargne réglementée réponde bien aux besoins sociaux et écologiques conformément à sa vocation.

C’est pourquoi, la Convergence entend participer avec d’autres organisations dans un débat public sur la nécessité d’orienter réellement l’épargne populaire vers la satisfaction des besoins sociaux, prioritairement le logement social et le financement de la transition écologique.

Elle est signataire de l’appel « Non au financement de l’armement, Oui au financement du logement social et de la transition écologique. » que chacun peut soutenir en signant la pétition qui reprend l’appel

Signez la pétition