Les signataires de l’appel pour un Nouvel Élan pour nos services publics

Les signataires de l’appel pour un Nouvel Élan pour nos services publics

Liste des signataires au 04 novembre 2022

 

Organisations syndicales nationales :

• CGT-FNME
• CGT SNACCRF & SCL
• CGT-UFSE
• FSU
• Confédération Paysanne
• Mouvement National Lycéen-MNL
• Solidaires
• Solidaires Fonction Publique
• SUD PTT
• SUD Rail
• SUD Santé-Sociaux
• Syndicat de la Magistrature
• Union Syndicale de la Psychiatrie-USP
• Union Syndicale des Médecins des Centres de Santé.

 

Organisations associatives nationales et internationales :

• Alternative et Autogestion
• Alternative mutualiste
• Association Autogestion
• Association des Médecins Urgentistes de France-AMUF
• Association pour une Constituante
• ATTAC
• Cerises
• Changer de Cap
• Confédération Nationale du Logement-CNL
• Conseil National des Associations Familiales Laïques-CNAFAL
• Conseil National de la Nouvelle Résistance
• Convergence Nationale des Collectifs de défense et de développement des services publics
• Convergence Nationale Rail
• Coordination nationale des collectifs de défense des hôpitaux et maternité de proximité
• Droit à l’énergie-Sos Futur
• Eau-Bien Commun
• Fédération Générale des Retraités de la Fonction Publique-FGR-FP
• Femmes Egalité
• Fondation COPERNIC
• Indecosa-CGT
• Ligue des Droits de l’Homme-LDH
• Mouvement contre le Racisme et pour l’Amitié entre les Peuples
• Mouvement National de Lutte pour l’Environnement
• Nos Services publics
• Notre Santé En Danger-NSED
• Printemps de la Psychiatrie
• Rail Sans Frontières
• Rassemblement du Peuple souverain pour une France Indépendante et une République sociale
• Réseau Éducation Populaire
• Résistance sociale
• STOP Précarité
• Union des Familles Laïques
• Union Nationale des Retraités et Personnes Âgées -Ensemble & Solidaires -UNRPA)

 

Partis et mouvement politiques nationaux :

• Ensemble !
• Europe Écologie Les Verts-EELV
• Gauche Démocratique et Sociale-GDS
• Gauche écosocialiste
• Gauche Républicaine et Socialiste-GRS
• GénérationS
• La France Insoumise-LFI
• L’Engagement
• Les Radicaux De Gauche-LRDG
• Mouvement Républicain et Citoyen-MRC
• Nouveau Parti Anticapitaliste-NPA
• Nouvelle Donne
• Nouvelle Gauche Socialiste-NGS
• Parti Communiste Français-PCF
• Parti Socialiste-PS
• Pour une Écologie Populaire et Sociale-PEPS
• République et Socialisme.

 

Organisations syndicales locales :

• CGT Cheminots Épinal
• CGT Cheminots 70
• CGT Retraités Besançon 25
• CGT Territoriaux La Roche sur Yon
• CGT UD 70
• CGT UIT Grand Est
• CGT UL Lure 70
• Comité départemental CGT des privés d’emplois et précaires des Vosges
• Confédération Paysanne Aveyron
• FO DGFIP 70
• FSU 24
• FSU 25
• FSU 70
• FSU 39
• FSU 90
• Secteur fédéral CGT des cheminots de Strasbourg
• SNES 25
• SNES 70
• SNUIPP 70
• Solidaires 25
• Solidaires Nord Franche-Comté
• SUD Éducation FC
• SUD PTT 25
• SUD PTT 39
• SUD PTT 70
• SUD Santé Sociaux CHU Besançon
• Syndicat CGT des cheminots de Belfort/Montbéliard et Environs.

Organisations associatives locales:

• Amis de l’Humanité Nord Franche-Comté
• Asnières commune vivante
• Association Luronne de protection et d’étude de la nature-ALPEN
• Association de défense de la gare d’Assier et de Promotion du Rail – ADGAPR
• Association des Usagers des Transports de l’Aire Urbaine AUTAU 25-90
• Association pour la Modernisation de la ligne Paris-Bâle-AMPB
• Association parisienne de défense des droits des populations précarisées et travailleurs/euses immigré.e.s francilien.nes
• Climat 70
• Collectif de Défense de la Santé du Doubs (CODES 25)
• Collectif de Défense des SP en Sud Lubéron
• Collectif pour une Réanimation à Manosque
• Comité Corrézien de Défense et de Développement des SP

Comités de Défense des Hôpitaux et Maternité de proximité
• d’Amilly-Montargis (Notre hôpital ,notre santé on y tient),
• des Ardennes,
• d’Aubenas (Les usagers de l’hôpital),
• de Bordeaux (La Santé un Droit pour tous),
• de Châtellerault,
• de Concarneau,
• de Dole (CD des hôpitaux),
• de Douarnenez (Comité des usagers de l’hôpital),
• de Feurs (Comité de Défense et Soutien du Centre Hospitalierdu Forez),
• de Granville (Comité des usagers de l’hôpital),
• d’Ivry (Pour la santé et l’hôpital public),
• de Luçon (Association d’usagers pour la Défense du Service Public du pays de Luçon),
• d’Oloron Sainte-Marie (SOS Proximité),
• de Remiremont (ADEMAT-H),
• de Ruffec,
• de Sarlat,
• du Sud-Aveyron (Le Manifeste),
• des Yvelines (Collectif Hôpital Santé Publique),

• Comité de défense des SP de la Croix Rousse
• Comité de Vigilance pour le maintien des SP de Proximité en Haute Saône-CV70
• Comité Pluraliste de Défense et dePromotion Ligne SNCF Béziers-Neussargues- Clermont-Ferrand-Paris
• Confédération Nationale du Logement de Besançon
• Confédération Nationale du Logement 94
• Conseil Départemental des Associations Familiales Laïques -CDAFAL 70
• Convergence des SP d’Indre-et-Loire
• Convergence des SP du Val-de-Marne
• Coordination antiprivatisation de la Santé de Madrid
• Coordination Eau Île-de-France
• FabLab des 3 Lapins 70
• FGR 70
• FGR Haute Savoie
• FGR-FP Réunion
• Ligue des Droits de l’Homme 90
• Union des Familles Laïques d’Île-de-France
• Union pour Lure
• Utopies et Alternatives Aujourd’hui de Franche Comté
• Youth for Climate Paris.

Partis et mouvements politiques locaux :

• À Gauche Citoyens ! Besançon-25,
• Cap à Gauche 19,
• EELV Vosges Saônoises 70,
• En Commun Belfort,
• Ensemble! MAGES (Mouvement pour une Alternative de Gauche Écologiste et Solidaire) de Franche Comté,
• GRS Aire Urbaine 25-90,
• GRS 70,
• LFI Besançon 25,
• LFI Montargis,
• Nouveau Parti Anticapitaliste-NPA Bourgogne-Franche Comté,
• Parlement Local de l’Union Populaire Besançon 25-PLUP,
• NUPES 70,
• PCF Bourgogne-Franche Comté,
• PCF Oloron-Sainte-Marie,
• PCF 70,
• PG – Parti de Gauche 25-70,
• PS section de Lure 70,
• PS 70

 

Faudra-t-il être riche à l’avenir pour se faire soigner, éduquer ses enfants, affronter le réchauffement climatique ?

Faudra-t-il être riche à l’avenir pour se faire soigner, éduquer ses enfants, affronter le réchauffement climatique ?

À la campagne et à la ville, en métropole et en Outre-Mer, la pandémie a démontré, comme à chaque crise, l’absolue nécessité de disposer de services publics correctement dotés sur l’ensemble de notre territoire, d’une sécurité sociale solide, et d’agents publics qui ont les moyens de réaliser leurs missions au service de l’ensemble de la société.

La baisse des impôts et la diminution du déficit et de la dette publique qui constituent le cœur du discours et de la politique portés par l’exécutif, relèvent d’un choix économique et politique qui est une grave faute historique.

Ce mauvais choix historique et politique se manifeste dans un programme qui pousse sans cesse au démantèlement des services publics, alors que ces derniers sont un élément important de réduction des inégalités, d’inclusion sociale. Ils permettent d’agir sur le long terme pour l’intérêt général. Au moment où ils sont plus que jamais nécessaires pour répondre aux besoins de la population et assurer une nécessaire et juste transition écologique, cette volonté d’affaiblir les services publics revient à augmenter ces inégalités.  Ainsi, partout où les services publics reculent, partout où les populations ont le sentiment que la puissance publique les abandonne, on constate la progression de l’extrême-droite.

Économiquement, ce ne sont pas les mesures ponctuelles pour le pouvoir d’achat annoncées qui permettront de compenser l’inflation de cette année et de répondre aux besoins de la population. Face aux nuages qui s’amoncèlent, proposer des chèques cadeaux au lieu de développer les services publics, c’est choisir d’accepter que le salaire ne suffise plus pour vivre. Ce n’est pas non plus ainsi qu’on luttera contre le risque de récession économique lié à une baisse de pouvoir d’achat de l’immense majorité de la population.

Le gouvernement choisit la charité pour continuer à justifier les cadeaux aux plus riches : aucune des mesures annoncées ne conduit réellement à soutenir le service public et à amplifier les solidarités nationales et locales. Pire, leur déstructuration et la diminution des moyens humains et matériels va continuer, dans tous les secteurs :  santé, transports, audiovisuel, poste, énergie, éducation, culture, … Et en même temps se poursuit la casse de la Sécurité Sociale et son endettement forcé.

Il est nécessaire et urgent que le débat public porte sur les moyens et les objectifs des politiques publiques et de leur maîtrise, l’aménagement du territoire, l’augmentation générale des rémunérations, des salaires, des retraites et des pensions, l’amélioration des conditions de travail et de vie, la réorientation de la numérisation des services publics. Et ce afin de remplacer la recherche effrénée du moindre coût et du profit par un objectif central : la couverture des besoins de l’ensemble de la population au nom de l’intérêt général.

Il est urgent de faire des services publics et de la fonction publique des outils au service de la mise en œuvre d’une autre logique de développement, de l’égalité, du plein emploi, articulant la reconquête et la transformation de l’appareil productif et une juste transition écologique.

C’est une exigence qui doit s’exprimer le plus largement possible :

C’est pourquoi 102 organisations syndicales, associatives et politiques convergent pour appeler les usagers, les personnels, les élus et leurs organisations à se mobiliser pour

DONNER UN NOUVEL ÉLAN POUR NOS SERVICES PUBLICS

Usagers, citoyens, salariés, personnels et élus, nous devons nous mobiliser pour la défense, le développement et la démocratisation de nos services publics et de notre sécurité sociale.

Nous lançons donc ce jour une campagne pérenne avec d’ores et déjà une date de mobilisation à dimension nationale programmée les 12, 13 ET 14 MAI 2023 à LURE (HAUTE-SAÔNE).

Télécharger l’appel « Un nouvel élan pour nos services publics »

Télécharger la liste des signataires