Accueil

Nos Derniers Articles

Il y a 75 ans, la nationalisation de l’électricité et du gaz

Il y a 75 ans, la nationalisation de l’électricité et du gaz

8 avril 2021 0 h 51 min

8 Avril 1946 : nationalisation de l’électricité et du gaz 8 Avril 2021 : manifestons contre le projet Hercule Plan de démantèlement et de privatisation d’EDF et contre le renchérissement du coût de l’énergie pour les usagers Conformément au programme du Conseil national de la Résistance publié le 15 mars 1944, sous l’impulsion de Marcel Paul, ministre de la Production industrielle le débat parlementaire démarré le 27 mars 1946 aboutit le 8 avril 1946 , au vote de la loi sur

Catégories:

Non au projet Hercule, Oui à un service public de l'énergie

7 avril 2021 0 h 34 min

Le gouvernement Français et la Commission européenne semblent prêts à se mettre d’accord, au prix de quelques aménagements à la marge, pour le projet Hercule. Le parlement sera ensuite saisi, pour une loi votée en octobre. L’opposition à ce projet est forte, y compris parmi de nombreux parlementaires. Les syndicats sont unis, et une nouvelle journée d’action a lieu le 8 avril. Nous invitons les usagers à s’engager eux aussi dans l’action contre ce projet qui sera désastreux

Nos campagnes

Pour un véritable service public de l’énergie !

Pour un véritable service public de l’énergie !

26 janvier 2021 16 h 56 min

Les organisations signataires de ce communiqué s’opposent au projet destructeur « Hercule » de scission du groupe EDF en 3 entités. Le projet « Hercule », inspiré par des banques d’affaires, ne s’inscrit absolument pas dans une logique d’intérêt général mais dans une logique strictement financière. Logique initiée avec la déréglementation imposée par l’Union européenne et conduite par les gouvernements successifs : la facture des usagers a flambé, les investissements

Catégories: ,
Appel "Pour que vive la Sécu !"

Appel "Pour que vive la Sécu !"

21 novembre 2020 8 h 49 min

Signataires de l’ appel Texte de l’Appel Alors que le gouvernement souhaite, avec le projet de loi 2021 de financement de la Sécurité Sociale, effectuer un nouveau tour de vis austéritaire, comme le forfait urgence de 18 euros, et s’appuyer sur la COVID pour des réformes structurelles contraires à l’ambition de solidarité de la Sécurité Sociale, nous lançons un appel pour défendre et reconquérir la Sécurité Sociale, notre bien commun, et ouvrir le chantier de son extension

Catégories:

Vie de nos collectifs

Faire passer le train de nuit Paris – Briançon par Pertuis en 2021

Faire passer le train de nuit Paris – Briançon par Pertuis en 2021

15 décembre 2020 18 h 57 min

Plusieurs collectifs d’usagers des Alpes du Sud militent depuis cet été pour que le train de nuit Briançon-Paris passe par Pertuis pendant la durée des travaux (9 mois) sur les lignes Veynes-Valence et Veynes-Grenoble. Ce projet n’a rien de farfelu mais la SNCF n’en veut pas et s’entête à vouloir un service de car couteux et polluant pour remplacer le train. Les maires et leurs conseils municipaux demandent aussi de maintenir cette ligne de vie indispensable. Comme personne ne juge

A Tours, pour une régie publique de l'eau !

A Tours, pour une régie publique de l'eau !

8 décembre 2020 15 h 30 min

A Tours comme ailleurs, l’eau , c’est un bien commun, qui doit être gérée en régie publique! En Indre et Loire, de plus en plus d’élus prennent leurs responsabilité et mettent en place des régies publiques, ainsi dans les communautés de communes de Chinon et Loches. Dans la métropole de Tours (300 000 habitants), la majorité de la population est desservie par des régies publiques, avec en premier lieu, l’ancienne régie publique de Tours. Le vice-président de

Aubrac : toujours pas de réponse de l’État

Aubrac : toujours pas de réponse de l’État

1 décembre 2020 15 h 46 min

Le 19 octobre 2020, le Comité pluraliste de défense de la ligne SNCF Paris – Clermont-Ferrand – Béziers appelait les élus concernés par la ligne à signer la demande de renouvellement de la convention qui lie L’État, les Conseils Régionaux, La SNCF pour que l’infrastructure ferroviaire de Béziers à Clermont-Ferrand soit correctement entretenue et modernisée pour lever toutes les interdictions et limitations de vitesse, que le train « Aubrac » continue d’être un train d’équilibre