Communiqué de la CNR : LE GOUVERNEMENT MENT ! L’avenir des « lignes secondaires » demeure menacé !!

LE GOUVERNEMENT MENT !
L’avenir des « lignes secondaires » demeure menacé !!

 

 

Dans sa conférence de presse du 26 février dernier, le Premier Ministre indiquait : « On ne décide pas la fermeture de 9 000 kms de lignes depuis Paris… » faisant ainsi allusion aux préconisations du
rapport SPINETTA. C’était là un tour de passe passe par rapport à la réalité et à ce qu’engage le gouvernement.

LA SITUATION ACTUELLE

Aujourd’hui 4 000 kms de voies ferrées (lignes secondaires) ne sont utilisées que par des trains de FRET desservant des installations agricoles ou industrielles.

Elles représentent 20% du FRET transporté par le Rail. Dans le cadre du contrat de performance liant l’État à l’EPIC SNCF, la SNCF ne participe déjà plus qu’à hauteur de 8,5% au financement des travaux
ferroviaires sur les lignes de maillage du territoire. C’est aussi là une des conséquences de la loi d’Août 2014 portant réforme du ferroviaire avec l’introduction de la règle d’or « maîtrise des investissements de SNCF Réseau ».

Dans le cadre des travaux prévus au niveau des CPER (contrats de Plan ETATMREGIONS) pour 2015-2020, certains Préfets annoncent qu’ils n’abonderont pas la contribution de l’État !!?

Dans le rapport qu’il a remis début février 2018 à la Ministre des Transports (ex-directrice de la stratégie de la SNCF de 2002 à 2007 !) Monsieur DURON sacrifie le report modal (transfert de la route vers le train), privilégie les investissements au niveau des nœuds ferroviaires et suggère de transformer les « petites lignes » en coulées vertes… à la campagne !!

M.SPINETTA s’est inspiré de ce rapport du Conseil d’Orientation des Infrastructures pour lui aussi proposer le transfert aux Régions de la gestion de 56 lignes et 190 gares… du moins celles qui financièrement le pourront !!

Cela dit, Messieurs DURON et SPINETTA n’ont rien inventé puisque lors d’une rencontre au premier trimestre 2017, la FNAUT (Fédération Nationale des Associations d’Usagers des Transports), l’AFRA (Association Française du Rail – opérateurs ferroviaires privés), l’UNECTO (opérateurs ferroviaires des lignes touristiques ) et l’association OFP (opérateurs ferroviaires de proximité) ont acté des convergences de points de vue pour transférer la gestion des « petites lignes voyageurs» aux collectivités locales.

Oui, à la CNR, nous disons que le gouvernement MENT éhontément comme d’ailleurs le Président MACRON lors de son interview télévisé de dimanche à propos de la SNCF, de lourdes menaces pèsent donc sur les 9 à 14 000 kms de voies ferrées qualifiées de « lignes secondaires » ou encore de « lignes de proximité ».

Nous en voulons encore pour preuve le décret n°2017L1556 du 10 novembre 2017 qui a pour objet « transfert de propriété du domaine public ferroviaire… ».

LA STRATEGIE D’ENFUMAGE DU GOUVERNEMENT

Le gouvernement sans l’avouer ouvertement souhaite confier aux Régions la gestion de ces « lignes secondaires » ainsi que des gares afférentes, sans dotation spécifique, pour leur faire porter la responsabilité de les fermer !

En se désengageant de la compensation du coût des péages TER, en ne finançant pas les régénérations et en ouvrant à la concurrence, l’État met fin à la péréquation et se désengage de son obligation d’aménagement du territoire !

Dans la grande majorité des territoires ruraux où le train est la seule alternative à l’automobile, fermer les lignes de proximité isolerait des populations déjà fortement impactées par la désindustrialisation et le chômage.

CONVERGENCE D’INTERETS ET CONVERGENCE DES LUTTES

En s’opposant à la casse du bien commun, au dépeçage d’un grand Service Public, les cheminots défendent l’intérêt général.

La CNR est à leurs côtés, les soutient et à sa place souhaite contribuer à l’élargissement du rapport de force pour mettre en échec la réforme MACRON d’inspiration TATCHERIENNE !

Elle invite ses comités, ses collectifs, l’ensemble de ses adhérents à amplifier la mobilisation et à interpeller les décideurs politiques et ce, à tous les niveaux !

USAGERS, CHEMINOTS, MÊME COMBAT !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.