Le plan « Ma Santé 2022 » en Haute-Saône : Danger !

Ce plan Buzin – Macron n’est que le prolongement et l’aggravation des plans Bachelot et Touraine.
Leur mutualisation se traduit par de nouvelles fermetures de services, de lits, de postes.
Leur proximité est un total enfumage.
Leur l’hôpital dit de proximité est de fait  un hôpital sans maternité ni chirurgie et  bientôt sans urgences ni Smur.
La position de la France en matière de santé régresse au niveau mondial !
Les régions, particulièrement la notre, connaissent la désertification médicale accélérée, faute de créations suffisantes et de nominations des professionnels de santé en fonction des besoins.
Les hôpitaux craquent de partout : fermeture de services ici, concentration ingérable ailleurs et surcharge, nombreux postes vacants…
Les personnels, en nombre insuffisants, sont en souffrance.
Les patients, de plus en plus en difficulté, sont soumis à déplacements, longues files d’attentes, pertes de temps, d’argent et à des risques accrus…
LURE ET LUXEUIL ont déjà trop perdu : ORL, Maternité, Chirurgie, labos, échographie, urgences de nuit, mammographie… Nos SMUR sont menacés !
Si on y ajoute la détérioration des autres services publics : les gares SNCF (guichet fermé à Luxeuil, détérioration de la Paris-Bâle et de la ligne Belfort-Épinal), les tribunaux (TI fermé à Luxeuil, TGI à Lure), les CIO (fermé à Luxeuil), les trésoreries, les bureaux de Poste de moins en moins nombreux, les collèges (un fermé à Luxeuil), etc.

C‘est toute notre région qui est mise à mal.

Les regroupements sanitaires centralisés (GHT) ne peuvent que restreindre les services des hôpitaux secondaires et surcharger à outrance l’hôpital pivot qu’est pour nous Vesoul.

ENSEMBLE USAGERS, ÉLU·E·S PERSONNELS DE SANTÉ de GRAY, VESOUL, LURE, LUXEUIL…, dirons :

  • OUI à de vraies complémentarités démocratiquement décidées,
  • NON à des regroupements imposés et destructeurs de la qualité de notre santé de proximité

Samedi 15 juin à 11h

lors d’un RASSEMBLEMENT DEVANT L’HÔPITAL DE LUXEUIL à l’appel Comité de Vigilance pour le Maintien des Services Publics

car OUI LA PROXIMITÉ c’est la garantie d’une médecine plus sûre et plus humaine, conservons-là !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *