Congrès de l’AMF: la Convergence alerte les maires sur le futur contrat de présence postale

Depuis plusieurs années des collectifs de citoyens se créent partout sur le territoire pour mettre fin à la disparition des bureaux de poste que ce soit en milieu rural ou au cœur des villes. Le nouveau contrat de présence territoriale est en train d’être discuté entre l’Association des Maires de France (AMF), La Poste et l’État pour être finalisé au mois de décembre.

Aussi des militants de la Convergence des services publics, syndicalistes, usagers , élus dont Gilles le Proust, membre du bureau de l’AMF, ont distribué mercredi 20 novembre à 8h30 à l’entrée du congrès de l’AMF, un tract interpellant les maires au sujet du contrat de présence postale territoriale qui se discute en ce moment entre l’AMF, la Poste et le gouvernement .

Ce tract avance des propositions pour rétablir l’accord préalable des maires et des conseils municipaux à toute fermeture de bureau de poste et aussi à toute réduction d’horaire, démocratiser les commissions départementales de présence postale territoriale, financer les bureaux par l’État et la Poste , reconquérir des services publics dans les territoires, cesser d’utiliser l’argent des collectivité locales via le fond de péréquation pour fermer des bureaux de Poste. 

Une réflexion au sujet de « Congrès de l’AMF: la Convergence alerte les maires sur le futur contrat de présence postale »

  • 28 novembre 2019 à 11 h 36 min
    Permalink

    Nous sommes un collectif en lutte à Pau contre la fermeture d’un bureau de poste en centre ville. Nous avons été reçus par le maire Mr Bayrou et un adjoint. Mr Bayrou nous a d’abord fait remarquer ( accusés ?) que nous faisions de «  la politique générale » – en réclamant un moratoire sur la fermeture des bureaux de poste. À notre question : qu’est qui se trame? – étant donné que notre collectif ne reçoit aucune réponse à notre demande de r v avec la direction de La Poste, Mr Bayrou nous a répondu ne pas savoir en précisant, pour faire de l’humoui, qu’ il «  ne travaille pas à La Poste ».
    Le lendemain, dans la presse, nous lisons que le bureau de poste que nous défendons – Pau-Carnot, va fermer, c’est confirmé et La Poste est en pourparlers avec la mairie, la décision sera prise d’ici la fin de l’année.
    Nous avons aussi interpellé la député J.Poueyto qui a noté nos questions et devait nous répondre. Ce que nous demandons et que nous lui avons signifié lors de l’entrevue avec elle, c’est la tenue d’une table ronde.
    Pour le moment, pas de réponse de sa part et son collaborateur parlementaire joint dans la matinée met en doute «  la capacité de Mme Poueyto à faire une chose comme ça… » ( c’est à dire pouvoir obtenir cette table ronde): « La Poste ne va pas sortir de la procédure et elle n’a aucune obligation – vis à vis de cette demande de table ronde » et il conclut: «  La table ronde, c’est vraiment pas gagné ».

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *