Personnels des crèches en colère

Des centaines de crèches fermées, plusieurs milliers de manifestantes et manifestant le 2 février partout en France à l’appel du collectif « Pas de bébés à la consigne » qui refuse le projet de réforme des modes d’accueil porté par le secrétaire d’État Taquet.

Ce dernier a refusé de recevoir les professionnel·le·s de la petite enfance qui entendaient rappeler que l’accueil des jeunes enfants nécessite compétence, disponibilité et attention sans faille, toutes conditions mises à mal par sa réforme. « Pas de bébés à la consigne » a demandé que s’ouvre une vraie négociation dans la phase ultime de sa réforme.
Télécharger le communiqué de presse du collectif « Pas de bébés à la consigne »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.