Covid : des mesures protectrices pour la communauté éducative

La situation épidémique atteint un niveau de contamination inédit dans les établissements scolaires. Les protocoles imposés par le Ministre de l’Éducation s’avèrent inapplicables et ne jouent pas le rôle protecteur qui devrait prévaloir.

La pénurie de remplacement des personnels malades, la carence en matériel de prévention (masques, autotests, capteurs de CO2 dans les salles de classe et de restauration) ajoutées à des consignes intenables quant à la gestion des cas positifs, placent les élèves et leurs familles ainsi que les personnels dans un climat permanent d’insécurité et de danger, et désorganisent gravement l’école et ses aménagements pédagogiques.

Ces raisons ont conduit la plupart des fédérations syndicales des personnels de l’Éducation Nationale et celles des parents d’élèves, ainsi que les organisations lycéennes, à appeler à une journée d’actions et de grève le 13 janvier.

La Convergence, soucieuse de la protection des élèves et de leurs familles, de celle des personnels, des conditions de travail de chacun et de l’avenir des élèves, soutient pleinement ces actions destinées à obtenir des mesures viables et véritablement protectrices : on ne saurait en attendre moins de l’Éducation Nationale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.