La réforme des retraites, clé de voute des réformes Macron

Les réformes de Macron sont convergentes, complémentaires.
La réforme des retraites n’a pas seulement pour buts de réduire les « dépenses publiques », de travailler de plus en plus vieux pour une pension de plus en plus faible, de développer la capitalisation: nos gouvernements ont amplement montré qu’ils savent le faire par des réformes paramétriques.
La raison de ce conflit majeur est plus profonde : la réforme des retraites non seulement complète l’ensemble des réformes public – privé, mais elle est nécessaire à leur mise en œuvre intégrale.

Les retraites, composante de la baisse des « dépenses publiques ».

Les « dépenses publiques »(*) ,1 320 Md en 2018, représentent 56 % du montant du PIB en France contre 46,8 % dans la zone euro, 45,6 % dans l’UE.
Elles vont de 26 % en Irlande à 56 % en France en passant par 43,9 % en Allemagne (Eurostat)
Les retraites avec 325 Md représentent le quart des « dépenses publiques ».
Les dépenses publiques ont baissé de 4,4 points depuis 2009 dans l’UE, mais de 1,2 point en France. Elles sont 10 points au-dessus de la moyenne européenne, soit 250 Md (PIB 2020 : 2480 Md)

Lire la suite

Covid 19 et libéralisme

Nous sommes face à une double crise sanitaire et économique, toutes les 2 d’ampleur majeure. Toutes 2 sont liées à la mondialisation libérale.

Le monde entier savait qu’une pandémie arriverait un jour ou l’autre. Ce 1er article fait le point au 22 avril.

Une crise économique majeure devait aussi intervenir un jour ou l’autre. Un plan d’austérité d’ampleur inégalée est annoncé par le gouvernement.

Nous y reviendrons car l’information de la population, le débat, sont nécessaires à la constitution du rapport de forces.

Lire la suite