Plus jamais ça ! Nous les avons applaudis, maintenant il nous faut les soutenir !

Plus jamais ça ! Nous les avons applaudis, maintenant il nous faut les soutenir !

Le 26 mai nos organisations ont rendu public un plan de sortie de crise regroupant 34 mesures pour répondre aux urgences sociales et écologiques. Parmi ces mesures, le droit à la santé pour toutes et tous partout : la pandémie du Covid 19 a montré à quel point il doit être une priorité absolue. Et à quel point il relie les enjeux sociaux et écologiques.

L’urbanisation et la déforestation sans limites et avec elles, la disparition des espaces naturels, sont une des causes avancées dans la propagation de ce type de virus des espèces sauvages vers l’espèce humaine. Sa propagation sur l’ensemble du globe est quant à elle directement en lien avec le développement exponentiel des transports aériens. De même que la pollution de l’air par les particules fines favorise les maladies respiratoires, et que des maladies chroniques liées à un environnement dégradé ou à une alimentation de mauvaise qualité, comme les cancers, l’obésité ou le diabète, augmentent nettement les risques de cas graves.

Face à cette pandémie, ce gouvernement est défaillant ! La santé de toutes et tous passe par une distribution gratuite des masques, la gratuité des tests et leur accessibilité. Un plan de production du matériel nécessaire doit être engagé avec réquisition des usines et entreprises en capacité de produire masques et matériel médical.

Lire la suite

Reconstruire ensemble un futur, écologique, féministe et social

Le 18 janvier dernier Les Amis de la Terre France, Attac France, CGT, Confédération paysanne, FSU, Greenpeace France, Oxfam France, Union syndicale Solidaires, appelaient dans un texte commun à répondre à la double urgence climatique et sociale.
La crise sanitaire qui survenait quelques semaines plus tard, loin d’entraver cette dynamique commune, amplifiait ces urgences. Le 27 mars dernier ce sont donc 18 organisations (Amis de la Terre France, Attac France, CGT, Confédération paysanne,  Convergence nationale de Défense et Développement des Services Publics, FSU, Greenpeace France, Oxfam France, Union syndicale Solidaires, 350.org, Action Non-Violente COP21, Alternatiba, CCFD-Terre Solidaire, Droit au Logement, FIDL, Le syndicat lycéen, Fondation Copernic, Syndicat de la magistrature, UNEF, UNL) qui signaient une tribune commune « Plus jamais ça ! Préparons le ‘jour d’après' ». De nombreuses autres organisations syndicales et associatives ont rejoint depuis cette dynamique, avec le lancement d’une pétition, signée par près de 200.000 personnes, et un appel unitaire aux mobilisations du 1er mai.
A la suite de cette tribune, plusieurs forces politiques (EELV – Ensemble! – FI –  GDS  – GENERATION S – NPA – PCF) ont manifesté leur adhésion tant au constat qu’aux propositions figurant dans la tribune. Les 18 organisations proposent donc à ces forces politiques de se retrouver le mercredi 20 mai prochain afin de dialoguer et de réfléchir dans le respect de l’indépendance essentielle pour les mouvements sociaux. Nos échanges porteront, entre autres, sur les initiatives qui pourraient exister entre d’une part notre cadre -rassemblant des organisations syndicales et associatives- et d’autre part les forces politiques qui partagent nos idées.
Le but commun que nous leur proposons de viser : reconstruire ensemble un futur, écologique, féministe et social, en rupture avec les politiques menées jusque-là et le désordre néolibéral.

Vaccin, sérum et médicaments contre le covid 19 :  Solidarité d’abord !

Le vaccin, le sérum ou les médicaments à venir contre le COVID19 ne doivent pas être un objet de spéculation. Certes ces outils indispensables de lutte contre la pandémie ont un coût. Ce coût
doit intégrer les frais de recherche et de production.

Mais la coopération entre laboratoires doit prévaloir sur la tentation de la compétition.
Pour cela les pouvoirs publics doivent assurer le pilotage et le contrôle de la production et la distribution au meilleur coût.

Lire la suite